Fonctionnement en mode îlot

Fonctionnement en mode îlot

Clarke Energy est capable de fournir aux développeurs des centrales électriques à fonctionnement en mode îlot. Le fonctionnement de mode îlot peut être de deux formes principales :

  • Générateurs autonomes non connectés au réseau électrique
  • Générateurs connectés au réseau électrique en mode parallèle, pouvant produire indépendamment en cas de défaillance dans l’alimentation du réseau.

Quelques centrales CHP sont installées sans connexion électrique à un système électrique externe, souvent à cause de l’emplacement du site ou de circonstances spécifiques. Ces sites fonctionnent en mode îlot. Ils présentent l’avantage d’éviter les coûts d’installation des connexions des sites externes, mais leur alimentation et consommation d’énergie doivent être gérées sans approvisionnements d’appoint ou de secours.

Cela requiert généralement un haut niveau de capacité de la centrale installée afin de garantir à tout moment la disponibilité de l’énergie. Toutefois, de nombreux sites utilisant les centrales CHP en mode parallèle ont également la possibilité de fonctionner en mode îlot. Cela leur fournit la capacité particulièrement utile de fournir de l’énergie au site lorsque le système électrique local a souffert d’une panne d’alimentation. Certains sites considèrent que leur centrale CHP n’a pas besoin d’installer d’approvisionnements d’énergie de secours en cas d’urgence. Si une période en fonctionnement de mode îlot est programmée, il est relativement simple de s’assurer que la puissance du site est définie à un niveau qui ne dépasse pas la production d’énergie nette de l’installation CHP. Lorsque cela est établi, la connexion au système local est déconnectée par l’ouverture du disjoncteur. Le site peut alors fonctionner en mode îlot, avec la production de CHP ajustée pour répondre à la puissance du site. La passage du mode parallèle au mode îlot peut se produire instantanément lorsque le système d’alimentation local subit une interruption de service.

Dans ce cas, la centrale CHP devrait avoir la possibilité de poursuivre l’alimentation de charge du site sans interruption, à la condition que la charge du site puisse être immédiatement limitée au niveau de production de la centrale CHP. Cela est généralement obtenu à l’aide d’un équipement de surveillance et de contrôle de charge, pouvant automatiquement déconnecter les éléments sélectionnés de charge du site. Si cette limite de charge n’est pas obtenue, la centre CHP s’arrêtera en principe lorsqu’une panne se produit dans le système local avec lequel elle fonctionne en parallèle. Le site peut alors perdre toutes ses alimentations.

Cependant, tant que le système du site dispose d’installation permettant de déconnecter les circuits d’alimentation sélectionnés dans le site, la centrale CHP peut rapidement être redémarrée pour alimenter le site à son niveau de puissance maximum. Cela requiert généralement que le personnel électro-technique du site effectue une opération rapide sur les disjoncteurs du circuit de fonctionnement conformément à la procédure indiquée. Il est également nécessaire que la centrale CHP soit équipée d’une source d’alimentation de secours afin de pouvoir être redémarrée en l’absence de toute source d’alimentation externe. Cette alimentation d’appoint comportera généralement un petit générateur diesel autonome. Si le site dispose d’autres installations de production autonome, il est possible d’autoriser l’alimentation à partir de ces sources afin de redémarrer la centrale CHP. Pour plus d’informations, contactez le bureau Clarke Energy le plus proche.

D’autres questions?

Si vous avez des questions techniques qui nécessitent une réponse, pour discuter avec un Ingénieur commercial ou réserver une étude de faisabilité: