Cogénération Biogaz de Méthanisation agricole

Les Méthanisations agricoles utilisent des matières organiques issues de la polyculture-élevage pour générer du biogaz, une source de carburant renouvelable et ainsi une énergie renouvelable par le biais de la cogénération / production combinée de chaleur-électricité.

L’installation peut être conçue pour accepter des Cultures Intermédiaires à Valorisation Energétique (CIVE) cultivées spécialement entre deux cultures alimentaires. Ces cultures sont généralement ensilées et stockées dans des silos pour compléter le déchet agricole dans l’alimentation du digesteur anaérobie tout au long de l’année.

Les matières organiques issues du milieu agricole incluent:

  • Lisier
  • Fumier
  • Déchets végétaux,
  • Déchets de cultures alimentaires: Maïs, Blé, Seigle, et autres plantes riches en amidon, sucrières, oléagineuses, et légumineuses
  • Déchets de transformation

Les plantes énergétiques (CIVE) pour la production de biogaz incluent :

  • Trèfle
  • Luserne
  • Avoine
  • Orge
  • Maïs d’ensilage
  • Phacélie,
  • Vesce
  • Pois fourrager,
  • Moutarde, etc

Agricultural Biogas Website

Rentabilité Méthanisation Agricole

Les Méthanisations biogaz agricoles produisent généralement une rentabilité par la seule vente de l’électricité. Cela signifie que le moteur à gaz est particulièrement important pour la réussite du projet.

Les tarifs de prise en charge, comme les frais d’acceptation des déchets, peuvent être faibles ou inexistants. Si l’exploitant agricole cultive des plantes énergétiques ou achète des déchets pour approvisionner la centrale, alors un coût est associé au produit d’alimentation.

Ces deux facteurs impliquent obligatoirement que l’exploitant agricole dispose d’un moteur ayant la meilleure disponibilité (temps de fonctionnement par an) et le rendement électrique le plus élevé, afin de convertir le maximum de gaz en électricité.

Rendement et Disponibilité Cogénération.

Le moteur à gaz INNIO Jenbacher est reconnu pour ses rendements électriques les plus élevés du marché. Lorsqu’il est associé à un contrat de maintenance avec Clarke Energy, il atteindra les niveaux de disponibilité les plus élevés et par conséquent des revenus élevés et stables

En règle générale, 1 acre (0,405 hectares) de maïs (plante entière) produira suffisamment de gaz pour générer 1 kW de puissance électrique. Une Méthanisation agricole est normalement constituée d’au moins deux réservoirs recouverts d’un toit de stockage de gaz double couche, dit Digesteur.

Création de biogaz

Les biogaz sont issus de la fermentation anaérobie des matières organiques. En tant que produit métabolique des bactéries méthanogènes et acidogènes, les conditions préalables à leur production sont un manque d’oxygène, une valeur de pH comprise entre 6,5 et 7,5 et une température constante de 35-45 °C (mésophile) ou 45-55 °C (thermophile). La période de digestion ou de rétention est généralement comprise entre 10 et 30 jours en fonction du type de digestion employé. Les systèmes modernes de méthanisation fonctionnent en grande partie dans la plage de température mésophile.


Considérations de la qualité du gaz

Le biogaz contient des taux élevés d’humidité et de soufre, selon la matière première du digesteur. Les concepteurs d’installation des centrales de biogaz doivent tenir compte  de la contamination des gaz.

Clarke Energy est capable de fournir des équipements de traitement de gaz combustible, également dans le cadre d’un ensemble de fourniture clé en main. Cela inclut généralement : filtres à charbon, déshumidificateurs de gaz et surpresseurs gaz.

Veuillez contacter votre bureau local de Clarke Energy afin de recevoir les instructions techniques concernant la qualité de gaz combustible et comprendre les limites spécifiques requises.

 

 

D’autres questions?

Si vous avez des questions techniques qui nécessitent une réponse, pour discuter avec un Ingénieur commercial ou réserver une étude de faisabilité: